Accueil

La maladie Willis Ekbom 
appelée impatiences 

où maladie des jambes sans repos

perturbe les nuits de 10% des françaises et des français !

Si vous en souffrez vous avez tout essayé car c'est peu dire que ce mal gâche les nuits, le sommeil et au final la vie de celles et ceux qui en sont victimes!

Pendant plus de cinquante années j’ai souffert de cette maladie sans que la médecine traditionnelle puisse ne serait-ce que me soulager un peu.

Tout essayé ?

Au mois de juin 2017, alors que je ruminais dans mon lit une idée a germé et je l'ai mise en application. Le résultat a été spectaculaire !

M’étant rendu compte que les impatiences cessaient  dès que je me mettais debout, et comme j’étais dans un lit dont le montant côté pieds était une barre métallique,  j’ai eu l’idée d’appuyer les plantes de pieds contre cette barre et… les impatiences ont disparu. 

J’ai eu l’idée alors de faire un premier dispositif qui comprimait mon pied. Ça a fonctionné et j’en ai fait part au docteur Valour, responsable de  l'Association France Ekbom qui vient en aide aux malades atteints de la maladie de Willis Ekbom (Syndrome des Jambes sans Repos).

Voici sa réponse :  ‘’Merci de porter à notre connaissance votre "astuce" qui a l'avantage de ne pas coûter cher, ni à au consommateur, ni à la Sécu. Les méthodes de "pressothérapie" sont connues et annoncent des résultats spectaculaires ( 90 à 95%)…
On ne perd rien à essayer votre méthode qui a le mérite de la simplicité.
Cordialement,
Dr Valour de l'AFE’’


1er dispositif

Ce premier dispositif me convenait alors parfaitement, mais cependant il n’était pas efficace pour les personnes dont la douleur était trop forte.

J’ai alors imaginé un autre dispositif, tout aussi peu couteux, excessivement efficace et qui peut être utilisé en toutes circonstances.


Dispositif actuel

Je vous en fais profiter pour un prix dérisoire :  (le prix de trois paquets de cigarettes) 

De plus, si vous n’êtes pas satisfait je m’engage à vous rembourser immédiatement  ! 

Vous voulez commander ce dispositif ainsi que le mode d'emploi et astuces pour s'en servir au mieux ? 

Je me le procure

* Ces dispositifs ne sauraient vous dispenser de conseils médicaux. Je vous engage à en parler à votre médecin.